Une prisonnière kurde a refusé un congé médical dont elle avait grand besoin

0
451
Ali Jalalian, le père de la prisonnière politique, Zeinab Jalalian, qui est en prison depuis 2008, a déclaré que les appels téléphoniques à Zeinab sont constamment coupés et qu’elle ne peut pas parler à sa famille.
« La dernière fois que j’ai vu Zeinab, l’état de ses yeux étaient était très mauvais et c’est pour cette raison que sa vue a diminué et elle a besoin d’une intervention chirurgicale et d’autres traitements en dehors de la prison, mais ils ne lui ont pas encore permis de partir en permission. Ils ont demandé des documents et nous les avons fournis mais ils ne l’ont pas autorisé à partir, alors que tous les prisonniers ont droit à des congés, mais Zeinab n’a pas bénéficifié de congé depuis 11 ans », a déclaré Ali Jalalian.
L’avocate de Zeinab, Amir-Salar Davoudi, avait précédemment déclaré que son congé de maladie avait été conditionné à un entretien devant les médias audiovisuels.

Comments

comments

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here