Une prisonnière politique kurde en grève « de médicaments » ; interdite de visites familiales

0
450

En Iran, la prisonnière politique kurde Zeinab Jalalian est toujours en grève de m édicaments (elle refuse de prendre des médicaments) depuis février 2017 pour protester contre le mépris des autorités pénitentiaires à l’égard de son état de santé.
Les autorités de la prison de Khoy lui ont également interdit de voir sa famille depuis septembre 2017.

Selon une source bien informée, elle souffre de maladies buccales et de ptérygion qui s’est aggravé ces dernières années en raison de sa grève de médicaments et du manque de traitement médical.
La prisonnière politique kurde Zeinab Jalalian, née en 1981, a été condamnée à la réclusion à perpétuité, accusée d’avoir eu des liens avec des groupes d’opposition kurdes.

Comments

comments

Laisser un commentaire