Le régime iranien doit être condamné pour son recrutement des enfants soldats

0
534
Rojikurd: Selon le conseil de sécurité de l’ONU, le régime iranien recrute quotidiennement des enfants aussi jeunes que 15 ans pour se battre dans les conflits armés, ceci en violation des lois internationales et de la charte de l’ONU concernant les droits des enfants que l’Iran a signée.
Le recrutement de toute personne de moins de 18 ans dans des combats armés et actifs est considéré comme un crime de guerre par la Cour pénale internationale, mais cela reste courant sous le régime iranien et personne ne semble vouloir y mettre fin.
Le Dr Majid Rafizadeh, un scientifique politique irano-américain et expert reconnu, a écrit dans Arab News : « L’augmentation du recrutement des enfants par le régime iranien pour se battre dans des conflits n’a pas seulement des implications psychologiques et physiques sérieuses pour les enfants et leurs familles, mais cela inflige aussi des dommages sérieux à la stabilité et la sécurité dans la région. La communauté internationale et les organisations des droits de l’Homme doivent tenir leurs engagements, prendre des mesures immédiates et tenir les dirigeants du régime responsables pour avoir violé la loi internationale, avoir abusé des Droits de l’Homme et des droits des enfants et avoir commis des crimes de guerre. »
Il faut aussi noter que le régime iranien a recruté des enfants étrangers (dont des enfants réfugiés) pour se battre sur les lignes de front dans la guerre civile en Syrie et pour la dictature de Bachar el-Assad. Ils ont recours à ceci pour minimiser les pertes des troupes syriennes et iraniennes, car la mort de soldats adultes est plus facilement rapportée et entraine une baisse de moral parmi les troupes.
Le régime iranien croit que les vies de ces enfants ne sont pas importantes et n’entraine que peu de conséquences, donc il a ordonné aux Gardiens de la révolution islamique (Pasdaran) et à la force Qods de recruter des enfants comme chair à canon.
Ils ont promis aux enfants vulnérables que s’ils devenaient soldats, leurs familles pourraient obtenir un visa de résidence permanente ou la citoyenneté iranienne, voire un avenir financier meilleur – toutes ces choses sont difficiles d’obtenir pour des familles pauvres d’immigrants. Le régime iranien exploite la pauvreté et la marginalisation de ces gens au lieu de mettre en œuvre des changements pour les aider.
La sonnette d’alarme a été tirée récemment par l’organisation Human Rights Watch qui était préoccupée par le recrutement d’enfants afghans par le régime iranien dans des conflits armés.
Sarah Leah Whitson, la directrice au Moyen-Orient de Human Rights Watch a déclaré : « L’Iran devrait mettre fin immédiatement au recrutement d’enfants soldats et rappeler les enfants afghans qu’il a déjà envoyés en Syrie. Au lieu de compter sur des enfants réfugiés et vulnérables, les autorités iraniennes devraient protéger tous les enfants et tenir pour responsables ceux en charge de recruter des enfants afghans. »
Le régime iranien doit être tenu pour responsable par l’ONU et l’ICC pour ses crimes de guerre et ses crimes contre les enfants. Ceci n’est pas négociable. Ils exploitent quotidiennement les enfants marginalisés et les envoient à la mort. Le régime doit être condamné.

Comments

comments

Laisser un commentaire