L’Iran frappe des rebelles kurdes à la frontière avec le Kurdistan d’Irak

0
189

Cinq personnes ont été blessées dimanche lorsque l’artillerie iranienne a bombardé des postes des rebelles kurdes d’Iran le long de la frontière avec le Kurdistan, une région semi-autonome du nord de l’Irak, selon une source des forces de sécurité du Kurdistan.
« L’artillerie iranienne a frappé les zones frontalières de Sidkan et de Soran dans la province d’Arbil, blessant cinq personnes et endommageant plusieurs immeubles résidentiels », a déclaré la source sous couvert d’anonymat.
Les bombardements iraniens ont également touché les villages d’Alana, Kuna Re et Harman à Haj Omran, près de la frontière iranienne, dans la zone de Chormann, dans la province d’Arbil.
Les bombardements n’ont fait aucun mort, mais beaucoup de familles ont été contraintes de quiter leur foyer pour une zone plus sûre, selon la source.
L’armée iranienne visait apparemment cette zone en raison de la présence présumée de combattants du Parti démocratique kurde d’Iran (PDKI), également appelés « rebelles kurdes d’Iran ».
Le PDKI est un parti politique kurde basé au Kurdistan iranien. Il lutte pour obtenir davantage de droits pour le peuple kurde, dans le cadre d’une république fédérale démocratique d’Iran.
Suivez China.org.cn sur Twitter et Facebook pour rejoindre la conversation.

Source: Agence de presse Xinhua

 

http://french.china.org.cn/foreign/txt/2016-06/27/content_38750299.htm

Comments

comments

Laisser un commentaire